postheadericon En attendant data.gov, Rennes ouvre la voie en libérant ses données publiques

Rennes Métropole, la Ville de Rennes et plusieurs gestionnaires de services publics locaux viennent de faciliter l’accès à des données publiques telles que les horaires des transports, la localisation des équipements (stations de vélos, arrêts de bus, ligne de métro…), les coordonnées des associations de quartier, des infrastructures culturelles et sportives… L’objectif est pour les collectivités bretonnes  d’ouvrir rapidement un site « data.rennes.fr » visant à mettre à disposition de tous, et notamment des développeurs de services innovants (tels que des applications pour smartphone, API Google…) des données au format libre « créative commons ».

Une démarche qui anticipe ainsi sur la volonté exprimée par le gouvernement de réunir sur un site unique, comme cela se pratique aux Etats Unis sur www.data.gov, des données publiques susceptibles d’être réutilisées par des tiers pour proposer des services en ligne ou sur mobile.

Dans ce domaine on soulignera qu’il existe déjà le « Geocatalogue » qui rassemble de nombreuses données publiques provenant d’administrations de l’Etat ou de collectivités locales, mais il est vrai que ce site reste aujourd’hui peu mis en avant,  pas très accessible et très centré sur l’environnement.

2 réponses à to “En attendant data.gov, Rennes ouvre la voie en libérant ses données publiques”

  • …très centré sur l’environnement et surtout très inaccessible aux citoyens :)

    « Le catalogage des données dans le Géocatalogue s’adresse aux services de l’Etat, aux établissements publics, aux collectivités territoriales et aux autres organisations publiques »

    Accès codifié.

  • Autant pour moi c est du cataloguage dont il est question

TIC*