postheadericon Un démonstrateur sur l’éclairage intelligent à Bordeaux

L’éclairage public recèle un grand potentiel d’économies pour les grandes villes. Progressivement les lampes à incandescence sont remplacées par des modèles moins énergivores comme les LED ou les lampes fluo-compactes. Pour maximiser les économies, plusieurs villes testent aussi l’adaptation de l’éclairage aux besoins réels : luminosité, présence de passants ou de véhicules etc. Bordeaux a ainsi récemment lancé un démonstrateur dans le cadre du projet européen LITES.

Le pilote concerne une cinquantaine de lampadaires dans le quartier des Jardins de Carreire. Ces lampadaires sont dotés d’ampoules LED et de capteurs qui, dès qu’ils détectent une présence, déclenchent la mise en lumière des trois lampadaires précédents et suivants, dans un rayon de 150 m autour du piéton, du vélo ou du véhicule détecté. Le quartier n’est pas pour autant dans le noir : une intensité lumineuse minimale, dite « sécuritaire » est maintenues pour rassurer les populations

Ce test vise à s’assurer que la technologie fonctionne mais aussi à vérifier l’acceptabilité du système par les habitants. S’il peut permettre 70% d’économies sur la facture d’électricité, il est – pour le moment – 60% plus cher à l’acquisition qu’un lampadaire classique.

 

 

Les commentaires sont fermés.

TIC*