postheadericon smart grid : A Nice, une expérimentation intégrant stockage, photovoltaïque et « consomm’acteurs »

Mi février, le projet Nice Grid est entré en phase opérationnelle. Nice Grid est le nom du réseau électrique intelligent mis en œuvre par plusieurs industriels (EDF, ERDF, Alstom… ) à Carros, dans le périmètre de la métropole Nice Côte d’Azur. Ce démonstrateur vise à tester le smart grid dans toutes ses dimensions : utilisation des énergies renouvelables – le solaire en l’occurrence, stockage, effacement de charge/ réinjection d’énergies.

La particularité du démonstrateur est d’utiliser des batteries à forte capacité (1 MW et  100 KW)) pour être à même de stocker l’énergie produite par les panneaux solaires (2,5 MW installés) et la réinjecter lors des pics de consommation et pour pallier l’intermittence inhérente aux énergies renouvelables. 2000 foyers de Carros sont associés au projet. Il leur est proposé de tester de nouveaux équipements domotiques – ballon d’eau chaude intelligent, chauffage programmé et piloté à distance – et ils sont bien entendus équipés de compteurs linky. Parmi ces foyers figurent des candidats à « l’effacement » : en cas de surtension ils s’engagent à participer à la diminution de la charge électrique aux cotés de plusieurs industriels locaux partenaires.

En cas de surtension, les candidats à l’effacement seront invités à mettre hors tension certains équipements, voire à basculer sur leur installation ENR personnelle. C’est la dernière dimension du projet : tester l’autoconsommation  qui est pour le moment limitée au chauffage de l’eau par la réglementation. Plusieurs foyers sont donc dotés de capacités de stockage avec des batteries de 6Kw reliées à leur installation électrique.

D’une durée de 4 ans, Nice Grid fait partie du programme Grid4UE. Pour le moment, il s’agit d’un démonstrateur destiné à tester des innovations technologique et non le modèle économique

Vidéo de présentation du projet / voir aussi la fiche de présentation sur le site de la CRE

Article rédigé à l’aide de ce reportage du Moniteur.

Les commentaires sont fermés.

TIC*