postheadericon Data.gouv devient le site de référence pour toutes les données publiques

A l’occasion du Cimap a été lancée une nouvelle version du portail data.gouv.fr. un portail qui se veut plus simple d’utilisation pour les réutilisateurs et à « permettre à tout détenteur de données publiques de les partager en une minute » car désormais, tout citoyen pourra enrichir les données publiques ouvertes, mises à disposition gratuitement par les services publics.

Cette version du portail a été considérablement enrichie avec plus de 200 organisations incluant, au-delà de l’État, des données fournies par des centres de recherche, des représentants du monde associatif et de la société civile (partis politiques, ONG…°. Pour les collectivités, plus question d’un simple renvoi vers les portails locaux, les données des collectivités (qui le souhaitent) sont directement téléchargeables sur data.gouv.fr (ici l’exemple de Nantes Métropole). Au total Data.gouv.fr héberge ou recense désormais plus de 13 000 séries de données

Le portail devient ainsi – et il s’agit d’une réelle avancée pour les réutilisateurs – le lieu de dépôt ou de référencement de l’ensemble des données mises à disposition par les services publics (statistiques, chiffres, classements, etc.), les établissements publics et les collectivités locales.

Côté redevance, le gouvernement a tiré les conséquences du rapport Trojette. De nombreuses données sont ainsi exclues de la redevance : dotations des collectivités, fiches financières des collectivités publiées par la DGFIP, données de la CADA, de la DILA, du JORF, de l’Onisep ou encore la base de donnée des prix des carburants. Par ailleurs aucune redevance ne saurait être exigée sur des données résultant des missions de service public. Enfin les établissements publics qui tirent une partie substantielle de leurs recettes de la vente de données – IGN, SHOM, Météo France sont invités à rechercher des modèles économiques alternatifs… une petite révolution qui demandera cependant à être suivie d’effet.

Les commentaires sont fermés.

TIC*