postheadericon Le long chemin du THD

Selon les dernières statistiques de l’Arcep, on compte désormais 1,8 millions d’abonnés à une offre de plus de 30 Mbits/s soit une croissance de 22% en un an. Parmi ceux-ci 415 000 abonnés à la fibre à domicile (+70% sur un an) avec un taux de pénétration de 16 % des immeubles raccordés. Si les taux de croissance sont à la hausse, le décollage promis tarde à se réaliser : le nombre de nouvelles prises FTTH sur les deux premiers trimestres reste ainsi en-dessous de celui observé sur le sur le second semestre (voir ce graphique de l’Avicca). La progression concerne par ailleurs essentiellement les immeubles en zones urbaines très denses, le nombre de prises en zones peu denses atteignant seulement 130 000 en 9 mois.

Des résultats d’autant plus décevant que de son coté, l’ADSL se porte bien avec 22,6 millions d’abonnés (+700 000 / juin 2012). Un choix technologique qui ne semble pas près de s’estomper puisque l’on compte aussi 260 NRA-MeD (montée en débit) en cours de réalisation dans plus de 25 départements au T2 2013 et plus de 400 demandes d’études. Il faudra en revanche attendre la fin de l’année pour avoir des statistiques sur le très contesté VDSL2 que les opérateurs vont déployer à partir de cet automne.

La France absente du top des villes les plus connectées
Utilisant des critères tels que la qualité des connexions internet fixes (selon les mesures d’Akamai), la couverture Wifi/4G et l’ouverture à l’innovation, Futures Cities a établi un top des villes internet mondiales. Dans ce classement, trois métropoles asiatiques (Seoul Hong Kong Tokyo), quatre villes européennes (Amsterdam, Vienne, Prague, Genève et Stockholm), mais aucune ville française.

Les commentaires sont fermés.

TIC*