postheadericon Les collectivités appelées à soutenir l’appel à projets sur le numérique à l’école

Le Fonds national pour la Société Numérique (FSN) a lancé un appel à projets sur « Services et contenus numériques innovants pour les apprentissages fondamentaux à l’Ecole ». L’objectif est de mener des « expérimentations à échelle significative » portant sur des services et usages innovants  dans le domaine de l’e-éducation. Ces « démonstrateurs » devront porter sur « les apprentissages fondamentaux dans l’enseignement primaire et/ou dans son articulation avec le début du collège (lire, écrire, compter, apprendre une langue étrangère à caractère universel, utiliser les TIC) ».

Les projets, fondés sur une base « coopérative », doivent associer au moins deux entreprises indépendantes ou au moins une entreprise et un organisme de recherche.  Le cahier des charges rappelle que les collectivités et leurs groupements ont « joué un rôle primordial dans les expérimentations et déploiements de services numériques dans le champ de l’enseignement. Elles disposent souvent d’une expérience unique sur ce sujet sur laquelle s’appuyer pour garantir la réussite des projets ». Il est vrai que les grandes villes ont joué ces dernières années un rôle essentiel en finançant de nouveaux équipements comme les tablettes et et TBI/TNI  à l’école. Elles  sont souvent même allées au-delà de leurs obligations légales – qui ne portent que sur les équipements (réseaux, machines) – et non sur les contenus pédagogiques, en théorie à la charge de l’Etat.

Elles figurent cependant dans le document en tant que partenaire…  financeur. L’appel à projets ouvre néanmoins une (petite) porte au secteur public en mentionnant les associations et les GIP comme bénéficiaires potentiels des subventions. Une quinzaine de projets pourront être soutenus pour un montant d’environ dix millions d’euros pour l’ensemble des projets.

Les commentaires sont fermés.

TIC*