postheadericon Smart cities : colloques et projets se multiplient

L’utilisation des technologies numériques pour améliorer la gestion des villes – transports-mobilité, réseaux d’électricité, gestion des bâtiments… – est un sujet qui prend de plus en plus d’importance avec des ambitions qui commencent à se concrétiser sur le terrain. Parmi les annonces les plus récentes, on mentionnera ainsi Montpellier et Lyon. Montpellier Agglomération a en effet signé un partenariat avec IBM (suivant ainsi l’exemple de Nice), les universités de Montpellier et l’Idate pour un projet centré sur quatre thèmes : la  mobilité multimodale (information en temps réel), la gestion des réseaux d’eau (repérage des fuites, suivi des consommations) la prévention des risques d’inondation (alertes à 48h / modèle de ruissèlement) et l’utilisation des mobiles NFC pour le commerce de proximité et les services de la collectivité. Quelques jours auparavant, le Grand Lyon avait présenté ses objectifs en matière de ville intelligente. Lyon travaille également sur la mobilité  avec des projets en matière de prédiction du trafic (Optimod’lyon), d’optimisation du fret (Citylog) et de smart-covoiturage. Lyon va aussi créer une « smart community » un démonstrateur installé sur le quartier Confluences pour tester un bouquet de services innovants, centrés sur la gestion intelligente des ressources et des bâtiments et préfigurant à l’échelle  d’un quartier les « smart grids ». Lyon va enfin également lancer des services NFC (parking, tourisme), développer l’usage des capteurs communicants sur voirie (optimisation des services de déneigement) et accélérer sa politique d’ouverture des données publiques.

On précisera enfin que la ville intelligente fera l’objet de deux colloques dans les prochains mois : 5 Plus City Forum, à Issy-les-Moulineaux les 20 et 21 mars prochains et Innovative City Convention (dont l’AMGVF est partenaire), les 18 et 19 juin prochains à Nice.

Les commentaires sont fermés.

TIC*