postheadericon Financement du très haut débit : l’Europe coupe les crédits

La piste européenne, évoquée à de nombreuses reprises par le gouvernement et la mission THD pour contribuer  pour contribuer à financer le très haut débit pour tous, semble être une impasse. L’accord budgétaire conclu la semaine dernière pour la période 2014-2020 a effet réduit les crédits dédiés au numérique de 9,2 milliards (montant demandé par la Commission) à 1 milliard d’euros. Pire : ne subsistent que les crédits réservés aux financements des usages, la partie réseaux disparaissant purement et simplement. La commissaire européenne, Neelie Kroes, a déploré sur son blog cet état de fait en reconnaissant que les objectifs européens du haut débit pour tous dans l’Union à l’horizon 2020, «seront maintenant plus difficiles à atteindre». Elle a néanmoins souligné qu’il existait d’autres outils pour financer les réseaux de télécommunication en citant notamment la banque européenne d’investissement dont l’augmentation de capital de 10 milliards d’euros «apporte la promesse de nouveaux financements pour le haut débit.» En outre, comme le souligne Localtis, les coupes budgétaires ne concernent pas les fonds de cohésion (réservés aux régions les plus pauvres) qui devraient bénéficier peu ou prou d’un budget équivalent à celui de la période précédente.

On soulignera que, pour la France, cette décision pourrait avoir un mérite sur l’actuelle feuille de route THD : accélérer la réflexion sur la bascule du cuivre vers les FTTH en créant des mécanismes financiers incitatifs…

Les commentaires sont fermés.

TIC*