postheadericon Lancement de la 4G sur fond de discussion de la proposition de loi Abeille

L’opérateur Orange a officiellement lancé la téléphonie de 4emme génération à Paris cette semaine. Le quartier autour de l’Opéra est ainsi le premier à être desservi, une première étape avant d’achever la couverture de toute la capitale d’ici fin 2013, et celle de 15 grandes villes au total à partir d’avril. Parallèlement, SFR a ouvert la 4G dans le quartier d’affaires de La Défense ainsi que sur une partie des villes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux.

Des annonces qui interviennent au moment même où est discutée la proposition de loi de la députée Laurence Abeille (EELV) sur les risques liés aux ondes électromagnétiques. Discutée le 31, celle-ci a été largement amendée par la commission des affaires économiques (vidée de sa substance disent les associations…) et le gouvernement a clairement affiché sa préférence pour attendre les conclusions du Grenelle des ondes et la sortie de la nouvelle synthèse AFSSET faisant le bilan de toutes les dernières études sur le lien santé/ ondes électromagnétiques qui sont annoncés pour juin prochain.

La ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin a cependant d’ores et déjà clairement donné l’objectif des textes à venir : agir plutôt sur la réduction de l’exposition aux ondes des téléphones que des antennes et améliorer l’information des riverains sur les nouveaux projets et leur exposition aux ondes. En clair

Parallèlement, l’ANFR a annoncé lors du dernier COPIC que des mesures seraient menées à saint Étienne à l’occasion du lancement de l’expérimentation 4G menée par l’ensemble des opérateurs. L’objectif premier de cette expérimentation et de déterminer les risques de brouillage entre la TNT et la 4G. l’usage de la bande des 800 Mhz issue du dividende numérique est en effet susceptible de générer des perturbations avec la TNT. Mais l’ANFR a décidé de mettre à profit cette expérience qui associe tous les opérateurs pour mesurer concrètement la surexposition générée par la 4G en réalisant des mesures terrain dans plusieurs lieux publics (place, écoles…).

Les commentaires sont fermés.

TIC*