postheadericon Le dossier Linky relancé

En visite dans l’Allier chez un des constructeurs du prototype de compteur intelligent Linky, la ministre de l’écologie Delphine Batho a affirmé vouloir « voir aboutir le programme de déploiement du compteur communicant Linky ».L’appel d’offres européen portant sur la fabrication des 35 millions de compteurs Linky pourrait être lancé au 1er semestre 2013, le déploiement des premiers compteurs commencant dès 2014.

Un redémarrage du dossier – Linky avait été annoncé pour 2013 par la précédente équipe gouvernementale – qui reste conditionné par la levée de plusieurs points de blocage. A commencer par le financement puisqu’il s’agit de trouver 4 milliards d’euros (chiffre contesté) pour déployer Linky et que selon la ministre « le coût du déploiement de Linky doit être neutre pour les ménages ». La piste la plus couramment évoquée est celle de l’augmentation du tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Le Turpe qui touche les distributeurs) mais des contentieux en cours pourraient complexifier sa mise en œuvre (voir cet article du JLDE). Il faudra également que la question de la propriété des compteurs, revendiquée par EDF et les collectivités concédantes, soit tranchée… Il s’agira enfin de répondre aux associations de consommateurs qui estiment qu’en l’absence d’affichage déporté, Linky ne permet pas au consommateur de maîtriser sa consommation électrique…

Pour plancher sur ces sujet et susciter « une adhésion et une appropriation collective autour de ce projet » la ministre a annoncé la mise en place de plusieurs groupes de travail. Ceux-ci réuniront « les pouvoirs publics, l’Ademe et le Médiateur national de l’énergie, les associations de consommateurs, les fournisseurs d’électricité, les gestionnaires de réseaux et les fédérations d’équipementiers et d’installateurs, les industriels, des représentants des collectivités locales et la FNCCR ». Ils présenteront leurs conclusions en janvier 2013 dans le cadre du débat national sur la transition énergétique.

Les commentaires sont fermés.

TIC*