postheadericon Fleur Pellerin veut inciter les Francais à passer à la fibre

Intervenant lors d’un colloque organisé par l’Arcep, la ministre de l’économie numérique a déploré le faible niveau d’abonnement à la fibre (250 000) alors même que près de 2 millions de foyers sont éligibles à la technologie FTTH. Pour accélérer la migration du cuivre vers la fibre – secteur qualifié « d’enjeu industriel de taille » – la ministre a estimé nécessaire la création « d’incitations économiques » pour les opérateurs comme pour les consommateurs. Elle a aussi annoncé le lancement prochain d’une expérimentation en matière d’extinction du cuivre. Une commune de région parisienne devrait ainsi être la première à expérimenter un dispositif qui, sur le même mode que le passage à la télévision numérique terrestre, pourrait planifier la transition de l’ADSL à la fibre.

Dans la lignée de ses précédentes déclarations, Fleur Pellerin a ensuite annoncé le retour d’un « certain dirigisme » de la part de l’Etat avec quatre chantiers prioritaires :

1. La planification des déploiements qui préciseront les objectifs de couverture et organiseront les zonages;

2. L’organisation du cofinancement des projets qui définira des modalités d’intervention financière de l’État à des fins de péréquation et « catalysera » les projets d’investissements privés (y compris via les financements européens) ;

3. Le suivi de l’avancement de tous les projets de déploiement de réseaux afin que les engagements des uns et des autres soient « crédibles et vérifiables ».

4. L’harmonisation des architectures de réseaux, des systèmes d’information et des conditions économiques d’accueil permettant aux opérateurs d’utiliser effectivement les infrastructures à très haut débit mises en place.

Les commentaires sont fermés.

TIC*