postheadericon Les machines à voter passent les élections américaines…mais

Ces trois dernières semaines, on a vu fleurir une multitude d’articles sur les bugs du vote électronique aux Etats Unis (voir cette liste d’articles sur Wikio). On citera ainsi cette vidéo qui met en scène le personnage Homer Simpson tentant en vain de voter démocrate, et montant le risque de piratage (prouvé par des universitaires américains) des machines à écran tactile.

La victoire franche et massive de Barack Obama a mis à mal la thèse du complot républicain (plusieurs fabricants de machines sont des républicains notoires).

Néanmoins on notera que :
-le vote électronique a occasionné les mêmes problèmes qu’en France : queues et problèmes entre le nombre d’électeurs s’étant présentés au bureau et le nombre de votes enregistrés par les machines. Dans de nombreux bureaux, on a mis en place des dispositifs de rechange à cause d’une panne de machine.
-Le retour du papier : suites aux problèmes rencontrés lors de précédents scrutins, l’accusé de réception papier s’est imposé dans la moitié des Etats pour permettre le recomptage en cas de doute.
-Les systèmes automatisés de comptage de bulletins cartonnés (scanners…), utilisés dans les 2/3 des Etats, ne sont pas exempts de bugs : des tests ont montrés que les mêmes cartes scannées plusieurs fois pouvaient donner des résultats différents.
Bref, la machine, électronique ou mécanique, ce n’est pas la panacée…
Autant de points qui viendront sans doute alimenter la réflexion des pouvoirs publics sur le devenir du vote électronique en France.

2 réponses à to “Les machines à voter passent les élections américaines…mais”

  • Rien ne remplace le contrôle citoyen en lieu et place de l’opacité des ordinateurs de vote.

    L’on peut toujours signer la pétition pour le retour au vote papier :
    http://www.ordinateurs-de-vote.org/petition/

  • Isséen:

    Le titre de l’article traduit mal son contenu, qui décrit les nombreux problèmes liés aux machines à voter. Il aurait été plus juste d’écrire « les machines à voter passent avec difficultés les élections américaines ».

    Effectivement, la mobilisation massive, les sondages, le retour du papier et la surveillance de milliers d’avocats ou de citoyens ont permis une victoire sans tache du candidat démocrate, et rendu moins cruciaux les problèmes rencontrés dans de nombreux Etats ; toutefois il faut garder en tête que la nécessaire confiance dans le système est inversement proportionnelle à l’écart de voix entre les candidats !

    Par ailleurs, il serait intéressant d’avoir des information sur les votes (juges, shérifs…) ou les référendums locaux dans les Etats ou les Comtés ayant enregistré le plus de difficultés avec les machines.

    Enfin, les images de la vidéo et ce qu’on a vu dans les médias concernaient entre autres des écrans tactiles comme ceux utilisés en France (par exemple à Issy-les-Moulineaux). Comment peut on continuer comme si de rien n’était et affirmer que chez nous il n’y aurait pas de problème ? Serions nous protéger par nos frontières comme pour le nuage de Tchernobyl ? Citoyens, nous n’avons aucune information et aucune prise sur ce qui se prépare en particulier pour les élections Européennes. Nos Elus, qui sont capables de se mobiliser pour une plaque minéralogique, ont ils envie d’installer la suspicion et la contestation à chaque scrutin, en gaspillant du même coup l’argent public ? Nous voulons un débat et de la transparence.

TIC*