postheadericon Opendata : l’heure de la mutualisation de la co-construction

Si 2011 a été une année marquée par une multiplication des initiatives locales en matière d’ouverture des données publiques, 2012 devrait voir la structuration des initiatives dans un but de rationalisation (faut-il autant de portails opendata que de collectivités….) et de mutualisation (développements,modèles de description des données…).

L’association Libertic a ainsi convié récemment à Paris collectivités, représentant de l’Etat (Etalab, Cnil…) à une réunion qui avait un triple objectif :

  • Faire un état des lieux des initiatives ;
  • Dresser la liste des domaines où il y avait matière à mutualiser,
  • Créer un lieu d’échange entre acteurs motivés.

Parmi les pistes (voir compte rendu exhaustif sur le site de l’association), on signalera l’idée de créer un « app’ store » des applications opendata, la création d’un référentiel de bonnes pratiques, la normalisation des jeux de données/ métadonnées et la création d’un observatoire de l’opendata. Six groupes de travail ont été créés : Vulgarisation Juridique Normalisation Pérennité et Animation Indicateurs Outils collaboratifs.

Parallèlement, côté utilisateurs des données publiques, on signalera le lancement de l’initiative « dataconnexion » par Etatlab et plusieurs partenaires, programme qui vise à inciter à la réutilisation des données publiques. Dataconnexion se présente d’abord comme une plateforme en ligne réunissant la communauté des porteurs de projets, entreprises et acteurs de l’innovation (pôles de compétitivité, labos…). Dataconnexion annonce par ailleurs 4 grands rassemblements en 2012, le premier devant se dérouler en avril dont l’objectif est là encore d’échanger et de créer des synergies entre acteurs. Chacun de ces rendez-vous sera en outre l’occasion de récompenser les meilleures applications, services ou datavisualisations interactives réutilisant  des données publiques.

Les commentaires sont fermés.

TIC*