postheadericon Linky : Les services innovants payants ?

Depuis plusieurs mois le compteur Linky suscite la polémique et les interrogations sur le financement de son déploiement. Car selon les sources le cout de Linky est estimé de 4 (ERDF) à 8 milliards d’euros (FNCCR). Face à la levée de bouclier des associations de consommateurs, le Gouvernement a décidé de ne pas faire payer aux abonnés l’installation des nouveaux compteurs comme c’était envisagé au départ. Une option réaffirmée encore récemment par le ministre de l’Energie, Eric Besson qui a cependant indiqué que certains services pourraient être facturés au consommateur. Pour 3,50 euros par mois les consommateurs pourraient avoir la possibilité « d’accéder à un espace personnel et sécurisé via Internet, où ils peuvent visualiser leur consommation, en euros, en kWh, et en CO2, comparer consommation réelle et consommation prévisionnelle » a-t-il expliqué. Autant dire que ces options risquent d’être réservées aux personnes les plus aisées alors même qu’ils intéressent avant tout les foyers ayant des difficultés à boucler leurs fins de mois. On assure qu’il s’agit pour le moment « d’expérimentation » mais à quoi bon poser des compteurs « intelligents » si seulement une minorité de consommateurs bénéficie des services qui légitiment son déploiement ?

Une question qui sera sans doute posée le 28 juin à l’occasion du comité de suivi de Linky. Celui-ci doit se prononcer sur le déploiement de Linky à grande échelle et le remplacement des 35 millions de compteurs existants d’ici 2020.

Une réponse à to “Linky : Les services innovants payants ?”

TIC*