postheadericon La BNF numérisera grâce aux fonds du grand emprunt… mais pas les bibliothèques des grandes villes

D’ici 5 ans, 500 000 livres épuisés du XXe siècle vont être numérisés grâce à un accord-cadre signé mardi entre le ministère de la Culture, la bibliothèque nationale de France (BNF) et le Syndicat national de l’édition. Ces livres pourront ensuite être commercialisés par les éditeurs sous forme numérique. La numérisation des livres sera réalisée à partir des exemplaires conservés à la BNF au titre dépôt légal, cette dernière pouvant conserver et diffuser via Gallica une copie numérique. Ce projet bénéficiera du soutien financier (750 millions) de l’État au titre du programme « développement de l’économie numérique ». Si cet accord illustre la contre-offensive de la France face à Google, il se révèle assez amère pour les bibliothèques municipales. Alors qu’elles ont depuis longtemps entrepris des programmes de numérisation de leurs collections, elles ne pourront bénéficier du grand emprunt pour les aider dans cette entreprise d’intérêt national. Le programme numérisation du patrimoine lancé récemment est en effet exclusivement réservé aux entreprises.

Les commentaires sont fermés.

TIC*