postheadericon L’emailing reste artisanal dans la sphère publique

Selon une étude Oten/ Dolist, 69% des responsables de collectivités interrogés* utilisent le mail comme moyen de communication (promotion d’événement ou newsletter). La moyenne est d’un mail par mois, seuls 15% envoyant plus de 6 mails par mois. La moitié des personnes interrogées couplent l’emailing à une utilisation des réseaux sociaux. S’ils sont 70% à juger l’emailing « efficace » comme moyen de communication, ils ne sont que 17% à en mesurer l’impact et 90% des personnes interrogées estiment que le principal frein à l’emailing est que l’on reçoit trop de mails. Par ailleurs, 41% n’effectuent aucun test sur la « délivrabilité » de leur message (l’utilisation de pièces jointes, un code HTML de mauvaise qualité réduisent par exemple les chances qu’un mail arrive à destination…). L’étude note enfin que près de la moitié des personnes interrogées ont des pratiques à risques eu égard aux recommandations de la CNIL en matière de collecte de mails (utilisation de bases appartenant à des tiers) et 30% des personnes interrogées recourent à un moyen technique dédié (un logiciel en interne pour 6%, 25% une solution hébergée louée à un prestataire spécialisé).

*111 agents et contractuels

Les commentaires sont fermés.

TIC*